Antoinette Fouque - Espace des femmes

Antoinette Fouque - Espace des femmes

Une militante sur toute la planète

Lors d'une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes, Antoinette Fouque (espace-des-femmes) agite une bannière qui dit : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Elle s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire au Myanmar. Cette militante a créé le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie. Antoinette Fouque s’est engagée dans dans tous les combats féministes.

Son engagement politique

L'AFD, Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure fondée sous la houlette d'Antoinette Fouque à l'occasion du bicentenaire de la révolution française, en 1989. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie soutient la parité. A Strasbourg, Antoinette Fouque était vice-présidente de la commission des droits de la femme.

La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme féminin excessif, elle soutient la place de mère, qui ne peut s’opposer à la libération des femmes. L'auteure ne se reconnait pas dans l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. La théoricienne exécre les "-isme", qui renvoient à une théorie. Elle imagine par conséquent le terme "féminologie". Naturellement, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs ouvrages collectifs et participé à de nombreux entretiens.

C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour en octobre 1936 C'est à Marseille que se déroule son enfance. Son père est un militant communiste. Antoinette Fouque ressent les difficultés que doit affronter une femme quand elle doit assumer ses statuts de mère et d’épouse tout en exerçant une profession lorsqu'elle est maman au coeur des années 60.

Les livres dont les auteurs sont des femmes sont proposés dans sa première librairie à Saint-Germain-des-Prés. C'est en côtoyant les cercles intellectuels que, Antoinette Fouque s'aperçoit combien les femmes occupent une place mineure dans le domaine du livre. Au début des années 1970, elle lance Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes à Paris, Marseille et Lyon.

Antoinette Fouque, de l'éducation à la psychanalyse

Le saviez-vous ? C’est elle qui a créé le cercle appelé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF. Diplômée d’études supérieures de Lettres, Antoinette Fouque a exercé la profession d'enseignante. La future militante lie connaissance avec le psychiatre Jacques Lacan dans les années soixante. Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un DEA. Elle fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe pendant cette période.